En immersion avec les raies de l’Océarium du Croisic

Quatre espèces de raies du Pacifique et d’Europe viennent de prendre leurs quartiers à l’Océarium du Croisic. Un investissement de deux millions d’euros pour une extension de 500 m2. Dans cette vidéo, Stéphane Auffret, directeur de l’Océarium nous explique les caractéristiques de ces petits animaux. L’occasion de se rafraîchir un peu cet été !

L’Océarium du Croisic vient de concrétiser plusieurs mois de travail. Ces raies ont été pêchées dans l’Océan Pacifique, en Europe, en Espagne et au Sud du Portugal. Elles vivenstephane-auffret-directeur-ocearium-croisic-raies-pacifiquet à une température de 20 à 22°C. Une centaine de raies nagent dans 800 000 litres d’eau de mer. Trois jours furent nécessaires pour remplir le bassin. Construit l’hiver dernier, il mesure 16 m en longueur et en largeur pour une hauteur de 3,5 m. La vitre est épaisse de 20 cm. Elle pèse 12 t. L’aboutissement de trois années de travail pour l’Océarium.

Retrouvez dans cette vidéo, l’interview de Stéphane Auffret, directeur de l’Océarium du Croisic


Vous l’auriez peut-être deviné, par sa forme l’avion qui décore le fond du bassin symbolise les raies elles-mêmes. Il s’agit d’une réplique en polyester de la seconde guerre mondiale. (Ndlr : le fer ce serait désagrégé dans l’eau de mer, ce qui aurait été nocif pour les raies) Les visiteurs les plus observateurs remarqueront peut-être que de la lumière naturelle passe dans les bassins de l’Océarium du Croisic. À votre avis est-ce voulu ? Réponse dans cette vidéo.

 

Déjà des naissances !

[Mise à jour le 2 septembre à 11h]

naissance-raies-ocearium-croisic-actu-ouestIl n’a pas fallu plus de deux mois pour que les 120 raies fraîchement accueillies à l’Océarium, commencent leur processus de reproduction. Dans un bassin de quarantaine, les soigneurs ont eu l’agréable surprise de découvrir, ce week-end, la naissance de trois petites raies Aigle de mer. C’est une première pour cette espèce à l’Océarium. Les bébés vont séjourner quelques semaines au côté de leurs mères avant de rejoindre le grand bassin, visible du public.

 

Concours de prénoms

A la sortie de l’Océarium, les visiteurs sont invités à trouver des prénoms pour les jeunes raies. La proposition retenue fera gagner une raie… en peluche à son auteur. Le concours est ouvert jusqu’au 21 septembre prochain.

« La Mer et ses Hommes » par Charles Marion


Cette nouvelle aile à l’intérieur de l’Océarium du Croisic bénéficie d’un espace d’exposition. Ce dernier se trouve à l’étage au dessus du bassin des raies. Le photographe nantais Charles Marion est le premier à y présenter ses clichés. « La Mer et ses Hommes » retrace les deux années passées par le jeune nantais à bord de cargos, d’hélicoptères, d’avions de chasse ou encore de navires de guerre.